À propos de RCC-CCN

Fondé en 2020, le Réseau Canadien des Commotions/Canadian Concussion Network (RCC-CCN) travaille à établir et à diriger un programme national coordonné de recherche et de transfert de connaissances. 

Mission et vision

Mission: Le RCC-CCN établira et guidera un programme national coordonné de recherche et d’application des connaissances qui aura un impact important sur la santé publique en réduisant le risque de commotions cérébrales et leurs conséquences.

Vision: Résoudre les dimensions sanitaires, sociales et économiques du défi mondial que représentent les commotions cérébrales pour tous les Canadiens et le monde entier.

Objectifs clés

  • Élaborer un programme national de recherche sur les commotions cérébrales qui reflète les priorités des patients et des intervenants et les forces uniques des chercheurs et des vulgarisateurs de connaissances canadiens.
  • Promouvoir une recherche innovante et collaborative pour améliorer la prévention, le diagnostic, la prédiction du rétablissement et de la réponse au traitement, ainsi que la gestion des commotions cérébrales.
  • Établir une collaboration et accroître l’impact par un dialogue continu avec les patients et les bénéficiaires des connaissances, l’application intégrée des connaissances et le développement de personnel hautement qualifié.

Notre équipe

Comité exécutif

Le comité exécutif est chargé de guider le Réseau et de surveiller les progrès accomplis vers la réalisation de ses objectifs stratégiques. Ses membres, qui proviennent de toutes les régions du Canada, sont des experts dans les domaines du leadership, de la recherche, des soins cliniques, de la prévention, du transfert des connaissances et des politiques publiques.

Comité exécutif

Alexis Turgeon

Coprésident, Le Consortium Canadien de Recherche en Traumatisme Craniocérébral

Alexis Turgeon est diplômé de la faculté de médecine de l’Université Laval et, après sa résidence en anesthésiologie, il a obtenu une maîtrise en épidémiologie clinique. Il a suivi une formation en médecine des soins intensifs à l’Université d’Ottawa ainsi qu’une bourse de recherche à l’Unité d’épidémiologie clinique de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa. Alexis est professeur agrégé et directeur de la recherche au Département d’anesthésiologie et de médecine des soins intensifs, Division de la médecine des soins intensifs, Université Laval. Il est chercheur et directeur adjoint de l’Unité de la santé des populations et des pratiques de santé optimales du CHU de Centre de recherche Laval de Québec- Université. Il pratique la médecine des soins intensifs et l’anesthésiologie au CHU de Québec-Université Laval (Hôpital de l’Enfant- Jésus).

Alexis dirige un programme de recherche sur la détermination du pronostic (LCT- Étude de pronostic) et la compréhension des décisions relatives au niveau de soins dans les cas de lésions cérébrales traumatiques (LCT) (LCT – QualE Study). Il a développé un programme de recherche sur l’oxygénation du cerveau et la transfusion sanguine en cas de LCT. Il dirige l’essai « HEMOTION », un essai multicentrique international visant à déterminer la stratégie optimale de transfusion de globules rouges dans les cas de LCT modérée ou grave, ainsi que l’étude NeurO2 sur la mesure de l’oxygénation du cerveau. Ces programmes sont financés par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Alexis dirige l’Unité de Recherche axée sur la pratique et axée sur le patient pour les pratiques optimales en neurologie et en traumatologie des soins intensifs, financée par la Fondation canadienne pour l’innovation.

Alexis est coprésident du Consortium Canadien de Recherche sur les Traumatismes cérébraux (CCRT) et directeur scientifique de « Cochrane Canada Francophone ». Il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en Neurologie des Soins Intensifs et en Traumatologie.

Comité exécutif

Anne Wheeler

Coprésidente, Méthodes et plateformes de recherche

La Dre Anne Wheeler a obtenu son doctorat en neurosciences de l’Université de Toronto, suivi d’une bourse postdoctorale en neuroimagerie du Centre de toxicomanie et de santé mentale. Elle a rejoint l’Hôpital Enfants Malades en 2015 en tant que Boursière Catalyst en LCT. Son laboratoire examine les mécanismes de déficience et de récupération après une lésion cérébrale. Son programme de recherche intègre des approches de neuro-imagerie à plusieurs échelles avec des données cognitives, comportementales et génétiques à travers les espèces.

Comité exécutif

Carolyn Emery

Coprésidente, Formation et développement de carrière

Carolyn Emery est physiothérapeute et épidémiologiste. Elle a obtenu son doctorat (2004) en épidémiologie (Sciences de la santé publique, Faculté de médecine) auprès de l’Université de l’Alberta. Elle est titulaire d’un BScPT de l’Université Queen’s (1988) et d’un MSc (épidémiologie) de l’Université de Calgary. Carolyn est professeure à la faculté de kinésiologie et de pédiatrie et des sciences de la santé communautaire de l’école de médecine Cumming de l’Université de Calgary. Carolyn est par ailleurs la présidente du Centre de recherche sur la prévention des blessures dans le sport (l’un des 11 centres de recherche du Comité international olympique pour la prévention des blessures et la protection de la santé des athlètes). Elle dirige le programme de recherche Vi Riddell en réadaptation pédiatrique à l’Université de Calgary et est titulaire d’une chaire de recherche du Canada (commotion cérébrale de niveau 1), en plus d’être membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé, Christensen Fellow à Oxford et membre du Collège des nouveaux chercheurs de la Société royale du Canada. Le programme de recherche de Carolyn est axé sur la prévention des blessures et des commotions cérébrales dans le sport chez les jeunes et sur la réadaptation pédiatrique ; il vise à réduire le fardeau des blessures, et plus particulièrement des commotions cérébrales, sur la santé publique et leurs conséquences à long terme. Carolyn est titulaire d’une subvention de la Fondation des IRSC (SHRed injuries – Surveillance in High Schools to Prevent Injuries and their Consequences in Youth Sport – Surveillance dans les écoles secondaires pour prévenir les blessures et leurs conséquences dans le sport chez les jeunes). Enfin, elle dirige une équipe de recherche pancanadienne (conseil consultatif scientifique de la Ligue nationale de football) « SHRed Concussions » visant à réduire le nombre de commotions cérébrales et leurs conséquences dans le sport chez les jeunes.

Comité exécutif

Cheryl Wellington

Coprésidente, Transfert de technologie et commercialisation

Cheryl Wellington est professeure au département de pathologie et de médecine de laboratoire et au Djavad Mowafaghian Center for Brain Health de l’Université de la Colombie-Britannique. Elle est également chercheuse principale de l’International Collaboration on Repair Discoveries à l’hôpital général de Vancouver et membre associé de l’école de génie biomédical de l’UBC. Les centres d’intérêt de Cheryl Wellington en matière de recherche sont hautement multidisciplinaires et ses efforts portent principalement sur la maladie d’Alzheimer et les lésions cérébrales traumatiques (LCT). En ce qui concerne les programmes sur la maladie d’Alzheimer et les traumatismes cérébraux, son laboratoire est le principal site canadien de recherche sur les biomarqueurs sanguins à l’aide de la plateforme Quanterix single molecule array (Simoa). Ses travaux sur la maladie d’Alzheimer sont principalement axés sur la manière dont les lipoprotéines influent sur la pathogenèse de la maladie, les principaux projets étant axés sur l’apolipoprotéine E (apoE). Pour le programme sur la maladie d’Alzheimer, son laboratoire utilise une combinaison de modèles animaux et de plateformes in vitro, notamment un modèle d’ingénierie tissulaire 3D à base humaine de vaisseaux cérébraux perfusables entourés d’astrocytes et de neurones. Avec Peter Cripton, ingénieur en mécanique, Cheryl Wellington a mis au point le modèle animal de TBI CHIMERA (Closed Head Model of Engineered Rotational Acceleration), qui est actuellement opérationnel pour les souris, les rats et les furets. Cheryl Wellington dirige également des efforts importants pour comprendre les conséquences neurologiques du COVID-19. Cheryl Wellington occupe plusieurs postes de direction dans les secteurs de la démence et du neurotraumatisme, notamment au sein du Consortium canadien de recherche sur les traumatismes cérébraux, du Consortium international de recherche sur les traumatismes cérébraux, du Consortium canadien sur la neurodégénérescence dans le vieillissement et du Consortium ApoE du Fonds Cure Alzheimer.

Comité exécutif

Isabelle Gagnon

Coprésidente, Formation et développement de carrière

Isabelle Gagnon est chercheuse clinicienne au Centre de Traumatologie de l’Hôpital de Montréal pour Enfants, Directrice Associée (Recherche) à la Division de Médecine d’Urgence Pédiatrique et Professeure Agrégée à l’École de Physiothérapie et d’Ergothérapie de l’Université McGill. Ses intérêts de recherche portent sur les conséquences et la gestion des traumatismes cérébraux légers ou des commotions cérébrales dans la population pédiatrique. Plus précisément, elle a étudié les résultats sensorimoteurs chez les enfants et les adolescents et leur impact sur le retour aux activités physiques et la confiance en soi après un traumatisme. Son travail a également porté sur les programmes d’intervention et les organisations de services pour les enfants et les adolescents après un traumatisme.

Comité exécutif

Jamie Hutchison

Coprésident, Le Consortium Canadien de Recherche en Traumatisme Craniocérébral

Le Dr Jamie Hutchison est médecin en soins intensifs pédiatriques, professeur et chercheur principal à L’Hôpital Enfants Malades et à l’Université de Toronto. Il copréside, avec le Dr Alexis Turgeon, Le Consortium Canadien de Recherche en Traumatisme Craniocérébral et il est membre du Comité exécutif du Réseau Canadien des Commotions cérébrales. Il étudie actuellement les biomarqueurs de protéines sanguines pour le pronostic et la réponse aux thérapies neuroprotectrices pour des lésions cérébrales. Il dirige actuellement les études multicentriques prospectives « Biobank Canadienne et Base de données pour LCT » et « l’oxyde nitrique inhalé pour l’arrêt cardiaque en pédiatrie et chez l’adulte », financées par « Brain Canada » et ses partenaires, la Fondation des maladies du cœur et Mallinckrodt Pharmaceuticals.

Comité exécutif

Kathryn Schneider

Coprésidente, Application intégrée des connaissances et engagement des parties prenantes

Kathryn Schneider est professeure agrégée et clinicienne scientifique (physiothérapeute) au Centre de recherche sur la prévention des blessures sportives de la faculté de kinésiologie de l’Université de Calgary. Ses recherches portent sur la prévention, la détection et le traitement des commotions cérébrales liées au sport. Ses travaux ont permis d’identifier un effet thérapeutique important en utilisant la physiothérapie multimodale et la réhabilitation vestibulaire. Elle est co-responsable de la 6e Conférence Internationale de Consensus sur les Commotions cérébrales dans le Sport. Elle est Spécialiste Clinique en Physiothérapie musculo-squelettique, membre de l’Académie Canadienne des Physiothérapeutes Manipulateurs et possède une expertise et une certification en rééducation vestibulaire. Elle a été reconnue par le Magazine Avenue comme « 40 meilleurs de moins de 40 ans » en 2012 et a reçu le Prix du Champion de la Médecine Vestibulaire de la VEDA (l’Association des troubles vestibulaires) en 2015. Les temps forts de ses conférences incluent les 4e, 5e et 6e Conférences Internationales de Consensus sur les Commotions Cérébrales dans le sport, les réunions médicales du Comité International Olympique (CIO) aux Jeux Olympiques de Sotchi, Rio et PyeongChang, et de nombreuses autres réunions sportives internationales et nationales. Sa pratique clinique est axée sur le traitement des athlètes, qu’ils soient sportifs de loisir ou d’élite/professionnels, présentant des symptômes persistants après une commotion cérébrale liée au sport.

Comité exécutif

Keith Yeates

Président, Comité exécutif

Keith Owen Yeates, Doctorat, RPsych, ABPP- CN, FCAHS, est titulaire de la chaire Ronald et Irene Ward en Lésions Cérébrales Pédiatriques, Professeur et Chef du Département de Psychologie, et Professeur Auxiliaire de Pédiatrie et de Neurosciences Cliniques à l’Université de Calgary. Il dirige le Programme Intégré de Recherche sur les commotions cérébrales de l’Université. Depuis 30 ans, il mène des recherches subventionnées sur les conséquences des troubles cérébraux chez l’enfant, en particulier les lésions cérébrales traumatiques, et a publié 323 articles dans des revues évaluées par des pairs, 44 chapitres de livres et 6 livres édités ou coécrits. Une analyse bibliométrique publiée récemment indique qu’il est l’auteur d’un plus grand nombre des 100 articles les plus cités dans le domaine des traumatismes cérébraux pédiatriques que tout autre chercheur. Le Dr Yeates a été co-auteur principal du rapport du groupe d’experts des Centers pour le Contrôle des Maladies (CCM) sur le Diagnostic et la Gestion des Lésions Cérébrales Traumatiques Légères chez les Enfants et les Adolescents, et a été invité comme observateur du groupe d’experts lors de la 5e Conférence Internationale de Consensus sur les Commotions cérébrales dans le sport à Berlin. Il était auparavant rédacteur en chef adjoint du Journal de Société de Neuropsychologie Internationale et est actuellement rédacteur en chef de Neuropsychologie. Le Dr Yeates a été président de la Société de Neuropsychologie Clinique (Division 40 de l’Association Américaine de Psychologie) et de la Société Internationale de Neuropsychologie. Il a été classé parmi les 10 neuropsychologues les plus influents d’Amérique du Nord au cours des 50 dernières années.

Comité exécutif

Pamela Fuselli

Coprésidente, Application intégrée des connaissances et engagement des parties prenantes

Pamela Fuselli est la president et directrice générale de Parachute. Pamela a obtenu un un baccalauréat ès sciences spécialisé en psychologie de l’Université de Toronto, un baccalauréat en administration de la santé (BHA) de l’Université Ryerson et un Master (MSc) en créativité et leadership du changement de l’Université de l’État de New York, collège de Buffalo. Pamela a été directrice générale de SécuriJeunes Canada et a été l’un des quatre chefs qui ont mené un processus de consultation nationale et de définition d’une vision, aboutissant à la formation de Parachute, l’organisme de bienfaisance national du Canada consacré à la prévention des blessures. Ce qui motive Pamela, c’est de savoir que la plupart des blessures graves et des décès sont évitables. Elle dirige la mission de Parachute qui consiste à transformer les preuves de ce qui fonctionne en actions, en établissant des relations solides avec les parties prenantes à travers le Canada pour réaliser cette mission.

Depuis plus de 20 ans dans le secteur des soins de santé/de la prévention des blessures, le travail de Pamela vise à influencer les politiques publiques et les perceptions et connaissances du public avec des interventions efficaces. Pamela fait partie de comités et de groupes de travail nationaux tels que le comité de prévention des blessures de la Société Canadienne de Pédiatrie, le Comité de Prévention des Blessures de l’Association Canadienne de Traumatologie, un certain nombre de Comités Techniques de l’Association Canadienne de Normalisation et le Groupe de Travail Fédéral-Provincial/Territorial sur les commotions cérébrales dans le sport de Sport Canada. Pamela participe à de nombreux projets de recherche, dans des rôles allant de co-chercheur principal à conseiller en application des connaissances. Pamela est invitée comme conférencière principale et plénière et comme présentatrice lors de conférences et d’ateliers, elle a témoigné en tant qu’experte lors d’enquêtes fédérales et provinciales et elle est porte-parole des médias sur un large éventail de sujets liés à la prévention des blessures, aux questions de politique publique et à la mobilisation des connaissances.

Comité exécutif

Pierre Frémont

Membre du Comité exécutif

Pierre Frémont est professeur au Département de réadaptation à la Faculté de médecine de l’Université Laval depuis 1994. Il est un ex-président de l’Académie Canadienne de Médecine du Sport et de l’Exercice et il représente cette organisation auprès de la Collaboration Canadienne sur les Commotions cérébrales depuis 2012. Depuis 2014, il agit comme expert médical sur les commotions cérébrales pour plusieurs initiatives Canadiennes et provinciales (Québec) visant le développement et l’application de recommandations et de politiques relatives aux commotions cérébrales (CC) dans le monde de l’éducation, du sport et des loisirs. Comme clinicien et chercheurs, il a développé une large expertise concernant les problématiques d’application des connaissances en matière de prévention, détection et gestion des CC dans des contextes allant du sport de développement au sport de niveau international. Il a développé la première formation en ligne ouverte à tous (ou MOOC pour Massive Open Online Course) comme stratégie d’application des connaissances sur les CC à l’Université Laval en 2016. En 2019, à travers une collaboration avec l’Université de Calgary, il a co-développé le premier MOOC en langue Anglaise concernant les CC.

Comité exécutif

Roger Zemek

Coprésident, Méthodes et plateformes de recherche

Le Dr Zemek est pédiatre urgentiste, professeur et titulaire d’une chaire de recherche clinique sur les commotions cérébrales pédiatriques à l’Université d’Ottawa, scientifique principal à l’Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO), directeur de l’Unité de Recherche Clinique et Responsable du programme de l’application des données probantes à la pratique (« Evidence-to- Practice ») de l’IR du CHEO. Il occupe plusieurs postes de direction au niveau national et international : Vice-président (et président élu) du réseau de Recherche Nationale en Médecine d’Urgence Pédiatrique de Canada (PERC), et membre de Comités Internationaux sur les Commotions Cérébrales, notamment le NIH-NINDS (instituts nationaux de la santé), la Recherche Internationale en Traumatisme Craniocérébral (InTBIR) et la Conférence Internationale sur les Commotions Cérébrales. Le Dr Zemek a reçu plusieurs prix en reconnaissance de ses contributions aux commotions cérébrales. Son programme de recherche a permis de faire progresser les soins et la gestion des commotions cérébrales pédiatriques grâce à la dérivation et à la validation d’un score de prédiction clinique pour une récupération prolongée (étude 5P), et a contribué à fournir des preuves clés pour le changement de paradigme dans la gestion de la phase aiguë post-traumatique qui préconise désormais l’assimilation de l’activité physique précoce afin de favoriser la récupération.

Comité exécutif

Lisa Marie Langevin

Coordinatrice du réseau, Recherche

La Dre Langevin a obtenu son doctorat en neurosciences à l’Université de Calgary et s’appuie sur une vaste expérience en recherche clinique et en innovation, allant de la génétique du neurodéveloppement aux lésions neurales acquises chez l’adulte. En tant que gestionnaire de programme de recherche à l’Université de Calgary, la Dre Langevin a collaboré avec des organismes de soins de santé, des familles et des intervenants pour superviser la mise en œuvre de programmes de recherche stratégique à l’échelle locale et dans le cadre de partenariats provinciaux et nationaux, établir des protocoles de réglementation et de formation, établir et cultivar de solides relations avec les intervenants et soutenir une équipe de recherche dévouée et axée sur le patient. Elle se concentre actuellement sur l’application de cette perspective unique à l’amélioration de l’application dans les domaines de la recherche et de la clinique, en vue de faire progresser la recherche nationale et la capacité de santé et d’appliquer les nouvelles connaissances à l’élaboration de politiques de soins de santé, à l’affectation des ressources et à l’application des meilleures pratiques émergentes au paysage changeant de la prestation de soins aux commotions cérébrales.

Comité exécutif

Stephanie Cowle

Coordinatrice de réseau, Application des connaissances

Stephanie Cowle a passé plus d’une décennie à travailler dans le domaine de la prévention des blessures et des traumatismes. Stephanie est la directrice de l’application des connaissances chez Parachute, dirigeant l’analyse et la synthèse de la recherche pour élaborer les solutions fondées sur des données probantes de l’organisation qui éduquent et défendent les intérêts. Depuis 2016, Stephanie a dirigé les initiatives nationales de Parachute visant à améliorer la prévention, la reconnaissance et la gestion des commotions cérébrales au Canada, notamment la publication de la toute première Ligne directrice canadienne sur les commotions cérébrales dans le sport. Stephanie a travaillé avec 50 organismes sportifs nationaux ainsi qu’avec des intervenants du gouvernement, de la santé et de l’éducation aux niveaux national et provincial sur l’éducation, les politiques et les protocoles relatifs aux commotions cérébrales. Stephanie est titulaire d’un Baccalauréat Spécialisé en Anthropologie Socioculturelle de l’Université Wilfrid Laurier et d’un Certificat Professionnel en Application des Connaissances de l’Université́ de Toronto.

Conseil consultatif

Le conseil consultatif, qui est chargé de conseiller le comité exécutif, se compose de personnes ayant une expérience directe, de chercheurs et de représentants du gouvernement.

Charles Tator

Coprésident, Conseil consultatif

Le Dr Charles Tator a suivi une formation en Neurochirurgie et en Neuropathologie et a été Président du Département de Neurochirurgie de l’Université de Toronto. Il a dirigé le Département de Neurochirurgie de l’Hôpital Toronto Western et a fondé Pensez d’abord de Canada, une fondation nationale pour la prévention des lésions cérébrales et de la moelle épinière, ainsi que Parachute Canada, une agence nationale de prévention des blessures. Il a occupé deux chaires de recherche à l’Université de Toronto, est Officier de l’Ordre du Canada et a été intronisé au Temple de la Renommée Médicale Canadienne et au Temple de la Renommée Sportive Canadienne. Actuellement, il est scientifique à l’Institut du Cerveau Krembil et directeur du Centre Canadien de traitement des commotions cérébrales à l’Hôpital Toronto Western. Il a reçu des prix de l’Association Canadienne des Paraplégiques, de la Coalition Canadienne contre les lésions cérébrales, de « USA Hockey », de « Hockey Canada » et de l’Association américaine des traumatismes médullaires. Son livre sur les Blessures Catastrophiques dans les Sports et les Loisirs a été publié par la Presse de l’Université de Toronto (« University of Toronto Press ») en 2008, et son Introduction à la pratique sur les commotions cérébrales a été publié dans le Journal de l’Association Médicale Canadienne en 2013. Il est l’auteur de 423 publications dans des revues à comité de lecture. Il est membre du comité de rédaction du Journal de Neurotraumatisme et du Neuroscientifique.

Jocelyn East

Coprésident, Conseil consultatif

Né à Québec et fier père de deux jeunes adultes, Jocelyn est diplômé de l’Université Laval où il a obtenu son doctorat en histoire du sport, une maîtrise en éthique du sport et un baccalauréat en éducation physique. Il a également fait des études postdoctorales en psychologie du sport à l’Université d’Ottawa sur les comportements éthiques et non éthiques dans le sport. Après avoir été entraîneur dans divers sports et avoir travaillé plusieurs années dans le domaine de l’éducation et de la recherche antidopage, il a rejoint le gouvernement fédéral en 2009 en travaillant à « Sport Canada » au sein du ministère du Patrimoine Сanadien. Il est maintenant Gestionnaire de l’Unité Internationale, de la Sécurité et de l’Intégrité, qui comprend les questions d’antidopage, d’abus et de harcèlement, et de commotions cérébrales dans le sport. Jocelyn est le coprésident du groupe de travail fédéral- provincial/territorial sur les commotions cérébrales dans le sport depuis sa création en 2015. Il a récemment été nommé le premier président des Partenariats Internationaux Contre la Corruption dans le Sport (IPACS) et Coprésident du groupe de travail fédéral- provincial/territorial sur l’Éthique, la Sécurité et l’Intégrité dans le sport. Il est membre de comités sportifs internationaux et nationaux et conférencier invité à plusieurs conférences internationales. Jocelyn enseigne également dans différentes universités et a rédigé plusieurs publications sur l’éthique et l’histoire du sport.

Étienne Boulay

M. Boulay est un ancien défenseur central du football Сanadien. Il a récemment joué pour les Argonauts de Toronto de la Ligue Сanadienne de Football, avec qui il a remporté le 100e championnat de la Coupe Grey. Il a auparavant joué pour les Alouettes de Montréal de 2006 à 2011, où il a remporté deux autres championnats de la Coupe Grey. Il a été repêché au 16e rang par les Alouettes lors du repêchage 2006 de la LCF. M. Boulay a joué au football universitaire pour les « Wildcats » du New Hampshire, et a signé avec les Jets de New York de la Ligue Nationale de Football en 2008. Depuis, il a animé des émissions pour enfants et des documentaires, notamment en analysant des matchs sur TVA Sports, et en fournissant des conseils d’expert sur des films liés au football. Il est actuellement animateur de radio, animateur de télévision, entrepreneur de deux nouvelles entreprises qui ont démarré en 2020 et père de trois enfants.

Todd Bright

Originaire de Niagara Falls et fier père de deux jeunes adultes, Alana et Alex. M. Bright est diplômé de l’Université Queens (BA, BPHE, BEd). Il est également titulaire d’une maîtrise en éducation. M. Bright est un agent d’éducation récemment retraité de la province de l’Ontario. En tant qu’agent d’éducation travaillant pour le ministère de l’Éducation à Toronto (Unité des Écoles Saines), il a été responsable du dossier des commotions cérébrales pendant deux ans et a eu l’occasion de travailler en étroite collaboration avec les conseils scolaires de l’Ontario et le Dr Charles Tator. Avant de devenir éducateur, M. Bright a passé 28 ans comme éducateur, dont 20 ans comme directeur d’école primaire au sein du Conseil Scolaire de District de Niagara. Il détient une certification d’entraîneur de niveau 2 et a été entraîneur au niveau de la ligue interne et des voyages pendant de nombreuses années. La fille de M. Bright, Alana, une athlète de l’école secondaire et de l’école de voyage, a subi un certain nombre de commotions cérébrales qui ont écourté sa carrière sportive et ont eu des répercussions sur sa vie quotidienne. M. Bright est passionné par la sensibilisation du public aux commotions cérébrales.

Cassie Campbell-Pascall

Née à Richmond Hill, en Ontario, Mme Campbell-Pascall a été capitaine (et ailier gauche) de l’équipe féminine de hockey sur glace lors des Jeux Olympiques d’hiver de 2002, menant l’équipe à une médaille d’or, un exploit répété lors des Jeux Olympiques d’hiver de 2006 à Turin, en Italie. Mme Campbell-Pascall a également été capitaine de l’équipe de Calgary « Oval X-Treme », une équipe de la Ligue féminine de hockey de l’Ouest. Mme Campbell-Pascall a également joué pour les Aeros de Toronto et les Chiefs de Mississauga. Après avoir pris sa retraite en 2006, Mme Campbell-Pascall s’est jointe à l’équipe de Soirée de hockey au Canada en tant que journaliste au bord de la patinoire, devenant ainsi la première femme à faire des commentaires lors d’une émission de Soirée de hockey au Canada. Mme Campbell-Pascall a ensuite rejoint SportsNet en 2013 et a fourni le commentaire du hockey féminin lors des Jeux Olympiques d’hiver de 2010, 2014 et 2018. En plus de travailler comme conférencière motivatrice pour « Speakers Spotlight », Mme Campbell-Pascall a coécrit un livre et a été intronisée au Temple de la Renommée des Sports Canadiens. Le 20 juin 2016, Mme Campbell-Pascall a été nommée Membre de l’Ordre du Canada pour ses « contributions au hockey féminin canadien en tant que joueuse, diffuseuse et modèle ». Au cours du mois de mai 2018, Mme Campbell- Pascall faisait partie d’un groupe de quatre athlètes féminines, qui ont promis publiquement à donner leur cerveau à un centre de recherche canadien. Le don à titre posthume sera fait au Centre Canadien des Commotions cérébrales de l’Hôpital Toronto Western pour approfondir la recherche sur l’effet des traumatismes sur le cerveau des femmes.

Paul Carson

M. Carson s’est joint à Hockey Canada en 2002. Il a d’abord occupé le poste de directeur des programmes de développement, supervisant la programmation nationale pour les joueurs, les entraîneurs, les officiels et le personnel de sécurité, avant d’assumer le rôle de vice- président du développement des membres en 2010. En septembre 2020, il a pris sa retraite de son poste à temps plein chez « Hockey Canada » après 18 ans au sein de l’organisation. M. Carson a rempli deux mandats en tant que représentant d’un Organisme National de Sport (ONS) au sein du Conseil d’Administration de l’Association Canadienne des Entraîneurs. En 2016, M. Carson a été nommé au poste de Président du Conseil d’Administration. Il a également été Coprésident des Comités du Développement et de l’Entraînement auprès de la Fédération Internationale de Hockey sur Glace. M. Carson a été le principal agent de liaison pour les partenariats de recherche à l’appui des initiatives de recherche en cours sur la sécurité et les blessures sportives. Il a notamment mené des enquêtes sur les mises en échec et les commotions cérébrales au hockey sur glace. En 2013, il a présenté les résultats de recherche de plusieurs études du SIPRC pour appuyer le processus décisionnel de Hockey Canada avec des preuves qui ont mené à un changement de politique sur l’âge auquel la mise en échec était permise au hockey chez les jeunes. Diplômé de l’Université de la Colombie-Britannique en 1979, M. Carson a commencé sa carrière d’enseignant en éducation physique et en éducation spécialisée à Prince George, en Colombie-Britannique. Après avoir obtenu un diplôme d’études supérieures en éducation spécialisée, il a déménagé à Vancouver pour occuper un poste de spécialiste en éducation physique adaptée auprès d’enfants ayant des besoins spéciaux. M. Carson a ensuite travaillé pour le ministère de l’Éducation de la Colombie-Britannique de 1988 à 2001 en tant que consultant en programmes d’éducation spéciale. Il habite à Calgary avec sa femme Jan.

Dominique Duquette

Dominique Duquette vit à Québec et travaille comme professeur de physique au niveau du CÉGEP. M. Duquette est un ancien entraîneur qui a pratiqué des sports de contact pendant plus de 20 ans, entraînant des étudiants- athlètes masculins et féminins de tous âges. Plus récemment, Dominique a été entraîneur-chef de l’équipe féminine de rugby de l’Université Laval. En tant qu’entraîneur, il a dû prendre des décisions importantes pour essayer de protéger les joueurs des commotions cérébrales autant que possible. En tant qu’ancien athlète et passionné de sport, Dominique a également dû faire face à ses propres lésions cérébrales et a connu le chemin parfois long et sinueux de la guérison. Sa formation universitaire comprend des diplômes universitaires en physique, en génie mécanique et en sciences de l’éducation.

Silvana Farrace-Perry

Mme Silvana Farrace-Perry est une infirmière en santé publique aux Services Сommunautaires et de Santé de York. Elle a donné des cours sur la sécurité aquatique, la prévention des blessures, le secourisme et les commotions cérébrales. Elle travaille dans les domaines de l’éducation à la santé publique, de la promotion de la santé, de l’engagement des parties prenantes et du transfert et de l’échange de connaissances. Mme Farrace-Perry a consulté sur des publications et des ateliers sur la prévention des blessures chez les enfants et a fait des présentations lors de congrès sportifs municipaux sur des sujets tels que la sensibilisation aux commotions cérébrales, la reconnaissance sur le terrain, le rôle des entraîneurs, le traitement et les directives et politiques de retour au jeu. Mme Farrace- Perry offre une perspective unique reliant le rôle de la santé publique dans la prevention et la gestion des commotions cérébrales et le soutien des politiques.

Feisal Keshavjee

Feisal Keshavjee est un leader accompli dans le domaine des soins de santé qui a travaillé dans toutes les facettes du système de soins de santé – politique, public, privé, corporative et à un stade précoce. Il a travaillé dans le système de soins de santé de Calgary, où il a été très impliqué dans les efforts de restructuration et de régionalisation au cours des années 1990. Il a également été directeur chez Ernst & Young dans la région Asie- Pacifique, où il a mené à bien de nombreux efforts d’intégration post-fusion en Nouvelle- Zélande, en Australie et en Malaisie. M. Keshavjee a occupé le poste de Directeur du Développement Commercial pour la Faculté de Médecine de l’Université de Calgary, de directeur général pour « GE Healthcare », de PDG d’un grand cabinet de radiologie à Calgary et de PDG d’une entreprise technologique de la santé en démarrage dont il s’est retiré en 2018. Au cours des dernières années, M. Keshavjee s’est impliqué dans le secteur des technologies de la santé en Alberta et il est chargé de cours à temps partiel à l’Université de Calgary sur le Financement de Nouvelles Enterprises. Il dirige actuellement un cabinet de conseil spécialisé dans le domaine des soins de santé et a participé à un certain nombre de missions portant sur la planification stratégique, la croissance des entreprises, la diligence raisonnable, la négociation, la planification de projets et l’excellence opérationnelle. M. Keshavjee vient de terminer son mandat de président du Collège Canadien des Leaders en Santé (CCLS), l’association professionnelle de plus de 4 000 leaders de la santé et cadres de l’industrie au Canada. Il est titulaire d’un Baccalauréat en Commerce de l’Université de Calgary, d’une Maîtrise en Administration de la Santé de l’Université d’Ottawa, du titre de CPA et du titre de Gestionnaire Agréé des Services de Santé du CCLS.

Karen Mason

Karen Mason est cofondatrice et directrice des pratiques communautaires de « SOAR » (Soutien aux Survivants de la Violence et des Lésions Cérébrales), et ancienne Directrice Générale du Refuge pour femmes de Kelowna. SOAR est une initiative de recherche communautaire collaborative entre l’Université de la Colombie-Britannique et le Refuge pour femmes de Kelowna, qui explore l’intersection entre les lésions cérébrales et la violence conjugale, et s’efforce de créer une formation et une éducation pour ceux qui travaillent avec les femmes, ainsi qu’une éducation et un meilleur soutien pour les survivants eux- mêmes. Dirigeante et défenseure chevronnée d’organismes à but non lucratif, Mme Mason est également Directrice Générale de l’Organisme de bienfaisance « Third Space Life », qui se concentre sur le soutien en matière de santé mentale et sur la formation en stage pour les jeunes adultes.

Fred Rivara

Le Dr Rivara est titulaire de la chaire dotée en pédiatrie de l’Association de la Guilde des Enfants de Seattle, Vice-Président et Professeur de Pédiatrie et Professeur Auxiliaire d’Épidémiologie à l’Université de Washington. Le Dr Rivara a obtenu une licence au Collège de la Sainte Croix de Worcester, MA. Il a obtenu son doctorat en médecine à l’Université de Pennsylvanie et un Diplôme de Santé Publique à l’Université de Washington. Il a effectué sa résidence au Centre médical de l’Hôpital pour Enfants de Boston et à l’université de Washington et a été Chercheur Clinique de Robert Wood Johnson à l’Université de Washington. Il est rédacteur en chef de « JAMA Network Open ». Il a reçu de nombreuses distinctions, notamment le Prix Scientifique de Charles C. Shepard des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, le Prix de la Carrière Distinguée de la Section du Contrôle des blessures et des Services de Santé d’Urgence de l’Association américaine de la santé publique, le Prix de la Réalisation du Médecin de la section de la Prévention des Blessures et des Poisons de l’Académie américaine de pédiatrie, le Prix des anciens élèves distingués de l’École de Santé Publique de l’UW et le Prix de Mentorat du Corps Professoral en Médecine Minoritaire de l’UW. Le Dr Rivara a été élu à l’Institute of Medicine (aujourd’hui l’Académie nationale de médecine) en 2005. Il mène des recherches sur les armes à feu depuis 1987 et dirige actuellement le Programme de recherche sur les politiques et les blessures relatives aux armes à feu de l’université de Washington.

Gordon Stringer

M. Gordon Stringer est l’un des fondateurs de la Rowan’s Legacy Foundation, un défenseur de la recherche sur les commotions cérébrales liées au sport, et un membre du conseil consultatif externe national pour SHRed Concussions, un programme de recherche sur les commotions cérébrales dans le sport au niveau secondaire au Canada, dirigé par le Dr. Emery. Rowan Stringer, la fille de Gordon, est morte en mai 2013 à l’âge de 17 ans après avoir subi trois commotions cérébrales en moins d’une semaine alors qu’elle jouait au rugby 9 au secondaire. Le jury de l’enquête du coroner sur son décès a formulé 49 recommandations visant à prévenir des décès similaires à l’avenir et à assurer une plus grande sensibilisation et un meilleur traitement des blessures liées aux commotions cérébrales en Ontario. La députée progressiste-conservatrice de Nepean-Carleton, Lisa MacLeod, a présenté la Loi sur le Comité consultatif de la loi de Rowan à l’Assemblée législative de l’Ontario le 25 novembre 2015. La famille de Rowan a ensuite lancé une pétition en faveur du projet de loi Rowan sur un terrain de rugby d’Ottawa, aux côtés d’athlètes, d’entraîneurs, de professionnels de la santé et de politiciens. Le projet de loi Rowan, la première législation canadienne sur les commotions cérébrales, a été présentée à l’assemblée législative de l’Ontario en décembre 2017 et est devenue une loi en mars 2018.

Agenda national de recherche

Le RCC-CCN vise à catalyser et à soutenir les activités de recherche, de réseautage, de formation et d’application des connaissances dans tout le Canada, tout en faisant participer les communautés de chercheurs et d’intervenants plus larges, à l’échelle nationale et internationale. Notre plan consiste à combler les lacunes de la recherche identifiées dans les documents de consensus nationaux et internationaux sur les commotions cérébrales, en accord avec les principaux organismes de recherche en santé (p. ex. IRSC, NIH, CDC, SGD), en créant des synergies qui relient plusieurs disciplines et organisations.

Objectifs

  1. Élaborer un programme national de recherche qui reflète les lacunes identifiées dans les connaissances, ainsi que les forces uniques de la recherche canadienne et de l’application des connaissances en matière de commotions cérébrales.
  2. Favoriser et soutenir l’engagement des patients et la représentation de leur point de vue.
  3. S’appuyer sur nos antécédents en matière de collaborations internationales pour positionner le Canada comme un chef de file et un façonneur des futures explorations des commotions cérébrales dans les domaines de la santé, du sport, de l’industrie et de la défense des droits.

Partenariat pour l’établissement des priorités

Créé en 2020, le James Lind Alliance Canadian Concussion Priority Setting Partnership (PSP) (Partenariat canadien de l’Alliance James Lind pour l’établissement des priorités en matière de commotions cérébrales) rassemble des patients, des soignants et des cliniciens dans le but d’identifier les dix principales questions sans réponse en matière de commotions cérébrales. Des personnes de toutes les régions du pays, ayant déjà été victimes d’une commotion cérébrale, ou ayant une expérience clinique de ce type de lésion, seront invitées à faire part de leurs suggestions et idées pour aider à façonner l’avenir de la recherche sur la commotion cérébrale.

Comités

Le RCC-CCN a quatre comités actifs, avec des membres de partout au Canada.

Application intégrée des connaissances et engagement des parties prenantes

Pamela Fuselli, Coprésidente
Kathryn Schneider, Coprésidente
Jeffrey Caron
Valerie Caron
Lisa Fischer
Pierre Frémont
James Kissick
Ash Kolstad
Kerry MacDonald
Michelle McDonald
Thalia Otamendi
Christine Provvidenza
Nick Reed
Jason Tabor

Formation et développement de carrière

Carolyn Emery, Coprésidente
Isabelle Gagnon, Coprésidente
Joel Burma
Miriam Beauchamp
Michael Hutchinson
Catherine Lebel
Sarah Richmond
Kelly Russell
Noah Silverberg
Elizabeth Teel
Sarah Topps
Prashanth Velayudhan

Méthodes et plateformes de recherche

Brian Christie, Coprésident
Anne Wheeler, Coprésidente
Katherine Healy
Vicki Kristman
Constance LeBrun
Shawn Marshall
Michael Robinson
Jonathan Smirl
Bonnie Swaine
Changiz Taghibiglou
Carmela Tartaglia
Diana Velikonja
Karl Zabjek

Transfert de technologie et commercialisation

Peter Cripton, Coprésident
Doug Fraser, Coprésident
Cheryl Wellington, Coprésidente
Christian Clermont
Adrienne Crampton
Chris Dennison
Jamie Hutchinson
Michael Kallos
Dean Kolbinson
Cidnee Luu
Sean Maw
Will Panenka

Restez informé

Soyez au courant des dernières nouvelles, des activités et des possibilités de carrière offertes par le Réseau canadien des commotions.

S’inscrire à la liste d’envoi

Nous ne jamais partagerons vos renseignements et ne vous enverrons que les informations les plus pertinentes.

For inquiries
info@ccn-rcc.ca

© 2022 Réseau Canadien des Commotions | Canadian Concussion Network